Après le 7 décembre …

Il est maintenant acquis que Stifani a entraîné la GLNF dans l’illégalité et dans la perturbation. Les juges civils ont donc statué :

Stifani doit organiser une AG conforme aux statuts, incluant, en sus des points de la precedente AG, sa REVOCATION.

Nous nous joignons aux commentaires abondemment publiés sur Myosostis et n’en rajoutons pas.

Coordination maçonnique se concentre sur l’action maintenant suite à cette nouvelle situation. Les mots d’ordre sont les suivants :

– Exigence d’une commission de contrôle des votes indépendantes du pouvoir stifanien. Une commission paritaire fait l’affaire.

– Boycott de toute initiative stifanienne, assemblées provinciales, colloques, etc.

– Menaces de poursuites pénales à quiconque tente d’appeler à cotisations GLNF. Remboursement de celles déjà perçues.

– Aucune complaisance a quelque officier actif que ce soit.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s