Quelle attitude en loge vis à vis des representants de Stifani

Rappellons que la coordination ne reconnaît plus en M. Stifani le Grand Maître de la GLNF, mais un imposteur qui veut rester en place contre la volonté des FF(75 % minimum le rejettent selon le dernier vote).

Sur cette base, nous appellons  les vénérables maîtres à interdire toute présence honorifique à l’Orient des représentants de Stifani qui le revendiqueraient en titre.

De même, nous appelons tout Officier Provincial ou national à ne pas faire de provocation en tentant de s’y installer sans le consentement du Vénérable.

Bien entendu, ceci n’exclut pas des mesures de sympathie avec nos FF qui se retrouveraient à l’orient à d’autres titres que leur fonction provinciale.

L’attitude inqualifiable de M. Stifani consistant à semer la division et exciter les rivalités entre les rites, les VM et leurs loges, les loges entre elles, les provinces entre elles impose à chaque Officier Provincial actif, tenu par son serment d’allégeance à se positionner clairement. Il ne peut, en même temps, sauf à être parjure prétendre s’opposer à Stifani et être provincial ou national actif. Cette ambivalence opportuniste est maintenant intolerable.

Que faire en cas de « coup de force » ? Rappellons que que le VM est maître de la loge et qu’aucun OP n’a quelque autorité que ce soit dans le déroulement de la tenue. Si le vénérable lui demande de quitter l’Orient, il doit s’exécuter. En cas de refus, le vénérable peut prendre et c’est son devoir de chef de l’ordre, les mesures adaptées pour reconduire sur les parvis tout perturbateur.

Rappellons toutefois que les représentants de la GLNF, clairement identifiés comme tels, dépositaires d’une ordonnance validée peuvent retirer la charte de la loge.

Rappellons aussi qu’un vénérable peut être suspendu, une loge mise en sommeil par simple ordonnance.  Reste ensuite à savoir si la loge accepte de s’y plier.

Publicités
Cet article a été publié dans GLNF, Grand Maître de la GLNF. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quelle attitude en loge vis à vis des representants de Stifani

  1. cmacons2010 dit :

    Que faire en cas de tentative de reprise de charte ?

    Article 9.1.2 des statuts GLNF
    La charte confiée à la Loge, qui en est donc dépositaire, tant que celle-ci respecte les
    règles en vigueur. Le Grand Maître, à cet effet, a le pouvoir de reprendre à tout moment la Charte, dès lors que des irrégularités sont CONSTATEES.

    Les statuts sont clairs : AVANT TOUTE ACTION, il y a nécessité de

      CONSTAT,

    Définition juridique du CONSTAT : Le constat est le document rédigé par un agent public dont c’est la compétence, par exemple, par un huissier ou par un expert en vue de l’établissement de la réalité d’un d’un fait matériel.

    Il ne peut être question d’un « constat » par l’une des parties. Ainsi tout OP qui tenterait de s’approprier la charte sans un constat établi à la manière ci-dessus, s’expose juridiquement.
    Mais il est plus simple de gérer cela maçonniquement et de reconduire tel perturbateur sur les parvis.

  2. cmacons2010 dit :

    Coordination maçonnique est maintenant soutenu implicitement par Myosostis Neuilly-Bineau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s